Le marais

25.50
  • Le marais
  • Le marais

Au début des années 1960, Yoshiharu Tsuge entame sa collaboration avec la mythique revue Garo, qui donne aux auteurs la possibilité d’expérimenter de nouvelles approches dans un contexte éditorial peu enclin à l’ouverture. Tsuge trouve dans cet endroit la possibilité de se révéler et développe des bandes dessinées d’un genre nouveau où autobiographie et fiction s’entremêlent pour faire surgir une forme d’authenticité inédite – cette approche avant-gardiste sera appelée watakushi manga, « la bande dessinée du moi » et inspirera toute une génération.

Ce volume s’intéresse aux premières années de Yoshiharu Tsuge au sein de Garo. Les onze histoires qui composent "Le marais" nous montrent un auteur en quête de style et de sens. S’il a déjà dix ans de carrière derrière lui, Tsuge cherche à rompre avec les codes en vigueur dans le manga. Tout ce qu’il tente à partir de son arrivée dans le magazine converge vers cet objectif. Mais il devra payer le prix fort de cette volonté de rupture. Ses audaces déroutent les lecteurs et la déception qu’il ressent
face à cet accueil va le conduire à envisager de quitter le métier. Il se refera une santé en collaborant avec Shigeru Mizuki, avant de revenir dans les pages de "Garo" un an plus tard, délivrant coup sur coup une série de chefs-d’oeuvre qui assoiront sa réputation définitivement.

Le marais témoigne de cette période de construction pendant laquelle Tsuge définit son territoire, choisissant ses thématiques et affirmant une personnalité jusqu’alors bridée par les exigences du divertissement. Les influences sont abandonnées une à une et c’est une mue fascinante à laquelle on assiste, le regard émerveillé.

• Yoshiharu Tsuge
• Collection Pierre
• 248 pages en noir et blanc
• 17 x 24 cm
• Couverture cartonnée avec jaquette

Availability

  • 9 in stock